Sans titre2
L'Arbre et son ombre Vidéo projection, 2008 - Cliquez sur la photo

L'esprit de Nature ou la nature pour esprit, Samuel Rousseau manie l'art vidéo avec brio. Entrer dans son monde c'est entrer dans un espace temps ralenti mais suffisant pour discerner l'invisible sens de l'existence. L'arbre et son ombre, ou l'accélération lente du processus de vie et de mort naturelle d'un arbre comme un éternel recommencement fascinant, recompose des images mentales par un concentré de vie réduit. Les images reconstituées d'ombres portées accélérées de plusieurs saisons se succèdent habilement. Bercés par la lenteur rapide de la naissance des feuilles, le bois mort, au feuillage virtuel foisonnant puis tombant, réel imperturbable planté comme un i, par magie reprend vie. Une dizaine de minutes de création au dénouement connu. Réalité virtuelle ?

"Que signifie faire des images dans une société qui vomit et gueule des images sans aucun sens ni épaisseur ? Ce qui m'intéresse, comme disait Robert Fillioud, c'est que l'art serve de plate-forme de décollage à l'esprit." L'arbre et son ombre de Samuel Rousseau suit son implacable chemin silencieux, caché dans une salle du château à Chaumont-sur-Loire, au milieu d'une nature abondante. Un regard croisé patient où l'écran médiateur d'une réalité sonde un temps précis, celui de la vie.

Retour à l'accueil