19b-2

 « En vert » n°19 bis Festival international des Jardins Chaumont-sur-Loire 2012

 

Quand le Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire va au delà de l'esthétique du paysage, il nous met la tête à l'envers. "En vert" joue avec le promeneur curieux et en quête de sens. Une ambiance sonore place le décor. Un banc sous un arbre parleur semble vouvoir recueillir les doléances et invite à la scène. Des échelles bien plantées dans une végétation luxuriante et des pendus, la tête dans le sol, font l'autruche ? La superstructure, concepteurs pluri-disciplinaires de l'installation, s'amuse et le visiteur aussi. Les écrans numériques sur le chemin livrent une tête à la gestuelle tragi-comique et aux gesticulations rompues à des mastications forcées par l'ingurgitation de fruits comestibles ou non... L'équilibre est à la fois fragile et parfait. Un art environnemental original à la croisée des arts vivant et numérique.

 

La création artistique "En vert" porte bien son nom, au cœur d'un Festival qui fête la Nature et la revisite par la main experte de l'homme et de la femme. Les éléments du tableau sont ainsi le fruit d'un porte-à-porte local et responsable où le voisinage participe, pourvoyeur d'objets récupérés. Révélateur d'un milieu tempéré généreux, la récolte est abondante, des bottes aux costumes sombres trois pièces en passant par les échelles. Mais leurs marches errent sans fin dans les nuages, à moins que ce ne soit dans le néant ?

 

 

19b-1

 

5a138c59ddc4e01f

 

Plus d'infos

BIO Collectif La Superstructure

Patrice GOBERT architecte, Marie-Christine LORIERS et Pascal MONTEL artistes, Béatrice TOLLU designer et Thierry DALCANT paysagiste et Olivier THOMAS ingénieur, France

"La Superstructure n’existe pas. Elle est un lieu, des rencontres, des projets. Point fixe, un atelier ouvert, à Paris : architecture, paysage, design textile, création d’objets et environnements urbains ou végétaux, dessin, écriture, enseignement. Dans ce groupe multidisciplinaire et changeant, s’est cristallisée une idée : le jardin. Non pas vu dans les perspectives du savoir paysagiste, mais plutôt, et avec modestie, comme une installation in situ, une figure vivante utilisant la palette du végétal et l’évocation narrative.

Ce fut l’angle d’approche du projet « Voir Rouge » lauréat 2009 du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire sur le thème de la couleur. Depuis, l’idée de « Voir Rouge » a pris racines, en variations contextuelles, à Saint-Pétersbourg, et en Allemagne à Bingen, toujours en lien avec le Festival de Chaumont-sur-Loire. En écho, les partenaires de ce projet pensent avoir modifié leur approche de leurs domaines personnels de création. Plus que jamais, ils revendiquent la synergie de groupe, l’attention aux contextes sociaux et environnementaux et la porosité entre les cultures." 

 

"La Superstructure" Patrice GOBERT, architecte
Domaine de Chaumont-sur-Loire
 

Sélection de Culture.fr "Des délices et des délires au Festival des jardins de Chaumont"  

 

Retour à l'accueil